Jasson Urbach

Piketty : Noble cause, mais remède nocif

L’économiste « rock star » Thomas Piketty s’est récemment rendu en Afrique du Sud il a été accueilli en fanfare. Son best-seller Le Capital au XXIe siècle est au cœur d’un débat mondial sur les inégalités. Son idée centrale de taxer les riches et de redistribuer le produit a trouvé écho chez de nombreux Sud-Africains qui tentent de comprendre pourquoi, après vingt ans de démocratie, les inégalités reste obstinément élevées dans le pays.

Afrique du Sud : Les médecins ne sont pas des marchandises

« Cessez de voler nos médecins » est le titre choc d'un article publié le 10 juin 2015 dans le quotidien « Le Citizen ». Dans cet article, le directeur général du ministère sud-africain de la Santé affirme, « Le Royaume-Uni accapare notre personnel médical ... [Nous sommes] en train de signer un protocole d'entente avec le Royaume-Uni pour obtenir le rapatriement de certains de notre personnel de la santé... Vous ne devriez pas voler des pays qui sont dépourvus ... Vous devriez arrêter de nous voler ».

Comment améliorer l’accès aux soins médicaux en Afrique?

L’innovation dans la technologie médicale, a mis à la disposition des scientifiques, au cours des cinq dernières décennies, de puissants outils pour développer de nouveaux médicaments et procédures qui ont abouti à des progrès sans précédent en matière de longévité humaine. L'espérance de vie à la naissance dans le monde a considérablement augmenté en passant d’une moyenne de 52 ans en 1960 à une moyenne de 71 ans en 2013. Il ne peut y avoir aucun doute quant aux avantages extraordinaires que les progrès en matière d'innovations médicales ont apporté à l'humanité (aider les gens à vivre plus longtemps, plus sain et plus heureux).

Afrique du Sud : Pour ou contre les brevets dans le domaine de la santé?

Une nouvelle étude publiée dans la revue internationale « Health Affairs » remet en question l’argument selon lequel les brevets sur les médicaments sauvant des vies, enrichit les compagnies pharmaceutiques au détriment des malades dans les pays pauvres. Pendant de nombreuses années, des militants ont affirmé que, pour prospérer, nous devrions produire localement des médicaments et abolir la propriété intellectuelle sur les médicaments en éliminant les brevets. Cette nouvelle étude montre que la protection des droits de propriété et le système des brevets sont incitatifs. La négociation et la coopération à des conditions mutuellement bénéfiques sont plus efficaces que la confiscation de la propriété.

L’économie planifiée ne peut pas faire de miracles

Peu de temps après la chute du mur de Berlin, un groupe de fonctionnaires soviétiques a été envoyé en mission au marché des produits frais à Londres pour observer le fonctionnement d'un marché libre. Ils ont alors été surpris par l'efficacité des opérations. En effet, les marchandises sont livrées à temps, l'argent change facilement de mains, et après s’être remercié les uns des autres, à la fois les clients et les vendeurs se quittent avec des sourires sur leurs visages. Sidérés que tout cela fonctionne sans autorité centrale, l'un des responsables soviétiques s’écria: « Mais sont les invendus»?