Congo-Brazzaville

Congo Brazzaville : le paradoxe du crédit bancaire

En raison de sa dépendance aupétrole, représentant 90 % de ses exportations et les deux tiers de son PIB, l’économie congolaise est restée hermétique à la promotion de l'esprit d'entreprise. Si d’importantes réformes ont été engagées, plusieurs obstacles se dressent encore sur le chemin du développement du secteur privé, notamment l’accès au crédit. Celui-ci reste difficile en dépit de la surliquidité du système bancaire. Comment comprendre un tel paradoxe ?

Vers une nouvelle révision du code de la famille congolais ?

En 1984, les hommes et femmes de droit congolais, après maintes réflexions, rédigeaient le code de la famille en tenant compte de certaines réalités de la tradition congolaise. Mais quelques années après, l’évolution de la société et l’émancipation de la femme ont mis en cause certaines composantes de la tradition qui figurent dans ce code. Il s’avère que quelques aspects de ce texte nécessitent d'être révisés

Congo Brazzaville : quel bilan socioéconomique après l’accession du pays à l’initiative pays pauvres très endettés ?

Il y a deux ans, le Congo Brazzaville accédait à l’initiative pays pauvre très endetté avec à la clé l’annulation de la grande partie de sa dette extérieure auprès de ses créanciers du club de Paris, du Fonds Monétaire International et de la Banque mondiale. Cette accession avait suscité d’énormes espoirs dans l’opinion publique nationale