Pauvreté

Recul de la pauvreté et libre marché : un duo gagnant

Malgré la récente récession en Occident, la pauvreté absolue continue à reculer dans les pays en développement à croissance rapide. La sortie de la pauvreté qui était autrefois l’apanage des pays occidentaux est désormais à la portée du reste du monde. Selon un communiqué publié récemment par la Banque mondiale, « moins de 10% de la population mondiale seulement vivra dans la pauvreté extrême d'ici la fin de 2015 ».

La croissance de la Côte d’Ivoire est-elle appauvrissante?

« L’argent ne circule pas, il travaille ». C’est avec cette phrase que le président ivoirien Ouattara répondait à ceux qui lui ont reproché que l’argent ne circule pas en Côte d’Ivoire. Cette phrase résume la situation actuelle du pays. Au moment le président célèbre le quatrième anniversaire de son investiture, la Côte d’Ivoire affiche l’un des taux de croissance les plus élevés au monde. Seulement, la population ivoirienne se plaint d’une paupérisation de plus en plus croissante.

Pauvreté en Afrique : quelle voie pour relever le défi ?

Le taux de chômage de l'Afrique est à la hausse. La plupart des employés, à la fois dans les secteurs public et privé, ne sont pas satisfaits des salaires que leur payent leurs employeurs. Les chômeurs protestent contre les gouvernements pour ne pas avoir créé suffisamment d’emplois. Pendant ce temps, les salariés manifestent aussi pour réclamer des augmentations de salaire afin de faire face aux coûts élevés de la vie et soutenir leurs familles. Les manifestations et les grèves deviennent un rituel quotidien.

Les pauvres en Afrique : malédiction ou opportunité?

« Accessibilité » et « Abordabilité » sont des concepts qui sont en train d’élargir les horizons des marchés. Les systèmes qui améliorent l'accès aux services financiers et de communication ont transformé la façon dont les populations à faible revenu sont perçues en Afrique. Les industries de détail, de boissons, de la téléphonie mobile et de services bancaires au Kenya engrangent des milliards de shillings de bénéfices en prêtant attention au « milliard d'en bas ».

La pauvreté mondiale divisée par deux : à qui revient le mérite ?

Le monde a réduit de moitié l'extrême pauvreté lors des deux dernières décennies, faisant passer son taux de 36% en 1990 à 18% en 2010. Selon la dernière édition du rapport d'étape de l'ONU sur les OMD (2014), le premier objectif, et peut-être le plus important de tous, à savoir «  réduire de moitié, entre 1990 et 2015, la proportion de personnes dont le revenu est inférieur à 1,25 dollar par jour », a été atteint cinq ans en avance par rapport à l’échéance 2015. Ledit rapport « réaffirme que les OMD ont fait une différence profonde dans la vie des gens ».