Éthiopie

Ethiopie : Comment réussir les privatisations ?

Le gouvernement éthiopien a pris la décision de vendre des participations minoritaires à des investisseurs étrangers et nationaux dans des monopoles d'État tels qu'Ethio Telecom, Ethiopian Airlines Eto Ethiopian Shipping & Logistics Services Enterprise. Cette décision est à saluer car elle permettra de contribuer à l’allégement du déficit public et permettra surtout de moderniser lesdites entreprises et permettre au secteur privé de relancer une croissance forte et durable avec plus de création d'emplois. Néanmoins, comment éviter le bilan en demi-teinte des privatisations en Afrique depuis les années 90 ?

Ethiopie : Une bourse de matières premières au service des pauvres

L’agriculture éthiopienne a connu une révolution majeure en 2008 avec la création de la bourse de matières premières d’Éthiopie (ECX[1]). Cette bourse a été créée pour faire face aux nombreux dysfonctionnements du marché des matières premières. Alors comment cette solution basée sur l’amélioration du fonctionnement du marché a-t-elle pu servir plus efficacement les intérêts des agriculteurs éthiopiens?

Ethiopie : l’embellie économique est-elle viable?

Cette semaine, la Banque mondiale a déclaré que l'Éthiopie serait l'économie la plus dynamique en Afrique pour l'année 2017. Un qualificatif dû à sa croissance économique régulière de 10,8% depuis 2005, et qui a atteint 6,5% en 2016 (l'une des plus élevées au monde). Mais, en dépit des progrès louables de l’Ethiopie, des taux d'imposition élevés et un monopole persistant de l'État dans des secteurs clés pourraient compromettre sa capacité à soutenir cet élan économique à long terme.

Famine en Éthiopie : sécheresse ou mauvaise gouvernance ?

Karol Boudreaux et Julian Morris – Le 17 novembre 2009. En Afrique de l’Est c’est encore une histoire de famine menaçante qui fait l’actualité. Et une fois de plus un sommet mondial sur la sécurité alimentaire cette semaine se penche sur les symptômes mais pas sur les causes profondes de la famine.