Union Européenne

Les mythes des interventionnistes

L’un des mythes les plus pernicieux de l’histoire économique du XXème siècle est la croyance que la Grande Dépression a été causée, ou du moins aggravée, par l’engagement dogmatique du président américain Herbert Hoover dans une politique d’inaction, de laissez-faire, à la suite du krach boursier. Cet argument fait partie

Le projet européen survivra-t-il à sa nature contradictoire ?

L’Union européenne va-t-elle survivre ? Avec François Hollande comme nouveau président français, et les Grecs qui ont massivement voté pour des partis extrêmes - de vrais communistes et de vrais nazis, l’ensemble du projet européen est remis en question. Les fruits de la crise européenne se font sentir de façon toujours plus amère.

Croissance, ce mot magique

Les débats publics sont souvent encombrés par la rhétorique. Le débat actuel sur la « croissance », opposée à l’austérité, n’échappe pas à la règle. Étant donnée la dimension péjorative du mot « austérité », le biais en faveur de la « croissance » (qui sonne au contraire de manière très positive) est quasiment automatique.

"Buy European" : une bonne idée ?

Le « Buy European Act » est une des dernières propositions de campagne du président-candidat Nicolas Sarkozy en France. Cette mesure consiste à confier un certain pourcentage des marchés publics à des entreprises européennes. Une mesure séduisante : un tantinet protectionniste (dans l’air du temps), d’apparence logique puisqu’il s’agit de faire profiter de l’argent public d’abord les entreprises locales,  et enfin, une mesure « européenne ».