Maroc

Faire du Maroc le hub de l’Afrique

Faire du Maroc le hub de l’Afrique

Étant la deuxième zone géographique la plus dynamique en termes de croissance après l’Asie, et ayant un marché dont la croissance est estimée à plus de 300 milliards d’euros par an d’ici 2020, l’Afrique est plus que jamais l’objet de toutes les convoitises. Le Royaume chérifien peut-il en profiter ?

Un Maroc plus compétitif ?

Dans son dernier classement des économies suivant leur compétitivité, le Forum économique mondial a attribué la 70ème place au Maroc, lui permettant ainsi de grignoter trois places par rapport à l’année dernière et de devenir la deuxième économie la plus compétitive dans la région MENA, devançant ainsi des économies comme la Tunisie et l’Égypte. Faut-il y voir une réelle avancée de la compétitivité de l’économie marocaine ?

Corruption au Maroc : une raison culturelle ?

On la savait endémique dans le secteur public, elle est aussi bien ancrée dans le privé : il s’agit de la corruption. Et pour cause, la publication des conclusions de la dernière enquête de Transparency International portant sur le secteur privé au Maroc donne un verdict sans appel : le Maroc a un niveau de corruption supérieur à la moyenne

Maroc : un déficit inquiétant

La situation des finances publiques marocaines n’est pas prête de s’améliorer en 2012. Selon les dernières statistiques, le budget a été multiplié par 5 passant de 7 à 33 milliards de DH entre fin août 2011 et fin août 2012. Cela dit, le gouvernement croit toujours dur comme fer qu’il maintiendra le déficit budgétaire autour de 5%, moins que les 6% de l’an passé.

Maroc : comment répondre à l’exclusion économique des jeunes ?

Si le dernier rapport de la banque mondiale, paru le mois de mai dernier, sur la jeunesse au Maroc a le mérite de remettre sous le feu des projecteurs la problématique du chômage des jeunes (30% des 15-29 ans sont sans emploi), les recommandations proposés allant dans le sens d’un renforcement du rôle de l’Etat ne sont pas prêtes de la résoudre. Que doit-on faire ?