Environnement

Europe : Un nouveau départ sans bonapartisme ?

Sophie Quintin-Adali - le 21 septembre 2009. On peut dire de la présidence suédoise de l’Europe qu’elle mène un combat courageux contre une France qui veut dicter ses règles. Les relations entre la Turquie et l'UE sont un de ces champs de bataille d'influence parmi tant d'autres.

Le réchauffement climatique et les pauvres

Bret Stephens – Le 12 août 2009. Une chose assez drôle s'est produite sur le chemin du sauvetage des pauvres du monde contre les ravages du réchauffement de la planète. Les pauvres ont en effet dit aux alarmistes du climat de les laisser en paix.

Le lobby écolo-agricole occidental veut-il la mort de l’Afrique ?

Carlo Lottieri – Le 28 juillet 2009. Une des conclusions du sommet organisé par le G8 début juillet en Italie a été la décision de relancer l’aide internationale aux pays en voie de développement et, entre autres, aux pays de l’Afrique sub-saharienne. Les chefs d’Etat de l’Europe, de l’Amérique du Nord et des autres pays riches on accepté les « conseils » des grandes stars de la musique pop internationale

Les droits de propriété au cœur de la problématique environnementale

« Avez-vous jamais lavé une voiture de location avant de la rendre ? ». Cette interrogation triviale fait écho à la réflexion d’Aristote qui notait « Ce qui est commun au plus grand nombre fait l’objet des soins les moins attentifs. L’homme prend le plus grand soin de ce qui lui est propre, il a tendance à négliger ce qui est commun ».

Eau : la privatisation est-elle vraiment une mauvaise solution ?

David Bonnardeaux – Le 16 mars 2009. La privatisation de l’eau est souvent dépeinte comme moralement répréhensible. Mais il faut sans doute regarder au-delà de l’idéologie et du sentimentalisme. Les pays pauvres, où le manque d’eau et d’infrastructures d’évacuation tue presque deux millions de personnes par an, ont en effet un besoin crucial d’alimentation en eau. Un milliard de personnes n’ont pas accès à l’eau potable, alors que seulement 3% de l’eau mondiale est gérée de manière privée. Il semble donc que la campagne engagée contre la privatisation oublie de nombreuses défaillances publiques.