Crise

USA : l'influence des politiques sur la bourse

Alan Reynolds, le 30 mars 2009 - Le Secrétaire au Trésor américain Tim Geithner semblait redevenir un héros en un seul jour lorsque la bourse repartait le 23 mars, apparemment du fait de son dernier plan pour aider les banques à apurer leurs bilans de titres illiquides de qualité incertaine. Même la une du Wall Street Journal titrait « le Plan sur les actifs toxiques fait repartir la bourse ».

Le plan de relance Obama réussira-t-il ?

Richard Rahn, le 19 mars 2009 - Obama va-t-il réussir son pari de relance ? Au cours des trois dernières décennies, les six présidents des États-Unis (y compris l'actuel), démocrates et républicains du Congrès, ainsi que la Réserve fédérale (sous quatre présidents) ont essayé différentes politiques économiques avec des résultats très variables. Le Président Obama et le Congrès démocrate sont maintenant engagés sur une nouvelle voie, et pour juger de leurs chances de réussite, il est utile d’interpeller l'histoire.

Protectionnisme : un jeu dangereux

Daniel Ikenson – Le 12 mars 2009. Le ralentissement économique mondial a fait rejaillir la menace du protectionnisme et quelques Etats ont déjà élevé leurs droits de douanes et érigé d’autres barrières commerciales. Mais en dépit d’alliances occasionnelles avec le protectionnisme, il semblerait pour l’instant que les traités commerciaux ainsi que le bon sens empêchent un raz de marée de nationalisme économique.

Quel remède aux maux de l’Afrique face à la crise financière ?

Olusegun Sotola, le 9 février 2008 - Depuis Septembre 2008, le monde est en proie à une crise financière qui a éclipsé les deux précédentes crises alimentaire et pétrolière. Selon la Banque mondiale, la projection de croissance du PIB dans les économies en développement pour 2009 sera probablement de 4,5% au lieu de 6.4% prévu précédemment. Cela démontre la possibilité de contagion de la crise en cours. La capacité l'économie africaine à en absorber les effets est loin d'être évidente. Comment le continent sera-t-il affecté par la crise et comment pourrait-il s’en sortir ?

Sortir du bourbier économique en dépensant plus ?

David Rose et Lawrence White, le 26 janvier 2009 - La cause ultime aux Etats-Unis de la crise économique actuelle n'est ni l'effondrement du marché hypothécaire secondaire, ni les politiques visant à accroître l'accès à la propriété et ni la montée de l'exotisme des instruments financiers. Ces facteurs ont affecté la nature de la crise, mais la raison première en reste l'éclatement d'une bulle immobilière rendue possible par une croissance excessive de la masse monétaire aux Etats-Unis.