Politique

Post-politique de Mathieu Laine

Le 14 mai 2009 - La crise va-t-elle précipiter le monde dans une hyper-régulation et un hyper-paternalisme sans doute inquiétant ? Pour Mathieu Laine, avocat, maître de conférences à Sciences-Po et directeur du think-tank Altermind, contrairement à l’opinion majoritaire actuellement, le politique a touché à ses limites. C’est la thèse de son ouvrage intitulé Post-politique, publié aux éditions JC Lattès.

Élections : la Côte d'Ivoire sera-t-elle prête ?

Noël Kodia - Le 11 mai 2009. Pressée par la Communauté internationale et plus particulièrement par les Etats Unis et l’Union européenne, les acteurs politiques ivoiriens viennent d’annoncer la période de l’élection présidentielle que l’on attend depuis plusieurs années. Leur ambassadeur aux Nations Unies a déclaré le 28 avril 2009 qu’elle se déroulerait entre le 11 octobre et le 6 décembre. Au chef de l’Etat de fixer la date précise.

Panama : quelles perspectives après les élections ?

Juan Carlos Hidalgo – Le 5 mai 2009. L’élection présidentielle de ce dimanche au Panama a été quelque peu ignorée, notamment aux Etats-Unis et même en Amérique latine. Pourtant cette élection compte. Le candidat d’opposition, l’entrepreneur Ricardo Martinelli, a nettement devancé la candidate du parti au pouvoir, Balbina Herrera, en remportant 60% des voix. M. Martinelli est le cinquième président depuis que le gouvernement constitutionnel civil a été rétabli en 1989.

Démocratie en Guinée : quel rôle pour la communauté internationale et l’Union africaine ?

Noël Kodia - Le 27 avril 2009. Ayant pris le pouvoir par force après le décès de Lansana Conté depuis décembre 2008, le capitaine Moussa Dadis Camara s’est autoproclamé président de Guinée en rassurant l’opinion nationale et internationale qu’il devait opérer une transition politique pour organiser des élections libres et transparentes. Malgré quelques réticences, la Communauté internationale l’a accepté, lui priant de « faire vite » afin que le cadre constitutionnel revienne au pays. Un nouveau défi pour la Communauté internationale et l’Union Africaine

Moralisation du capitalisme... et de la politique ?

Michel De Poncins – Le 23 avril 2009. Dans cet univers médiatisé à l’extrême, de nouvelles idées apparaissent au firmament comme de belles fusées, prêtes à retomber pour faire place à d’autres. La toute dernière est le souci de moraliser le capitalisme affiché par les gouvernements de toutes sortes, ce qui n’est guère évident. En fait la moralisation du capitalisme, en l'occurence les rémunérations des dirigeants, est un problème d'incitations qui doit être réglé entre actionnaires et dirigeants.