Politique

La croisade environnementale de Sarkozy et Lula : le lobby nucléaire se frotte les mains

Hicham EL Moussaoui - le 3 décembre 2009. Jeudi 25 novembre, M. Sarkozy s’est rendu à Manaus au Brésil afin de rallier les pays amazoniens et du Commonwealth au texte signé avec Lula le 14 novembre dernier. Cette initiative franco-brésilienne s’inscrit dans les efforts, très médiatisés, du président Sarkozy afin de faire adopter un accord sur la limitation des émissions du dioxyde de carbone à Copenhague. Les partisans de la lutte contre le réchauffement climatique se réjouissent

Kenya : la Constitution harmonisée doit mettre l'accent sur la productivité

James Shikwati – Le 26 novembre 2009. La commission d'experts a fait un excellent travail pour offrir aux Kenyans un document pour examen. Les Kenyans doivent veiller à ne pas trop miser sur la disparition de la mentalité de largesse du gouvernement, mais plutôt sur la façon de promouvoir la valeur de l’individu citoyen dans le pays. Il nous faut une constitution qui rend le citoyen kenyan souverain, car nous n'avons pas de rois et de reines à adouber.

Foot ou climatologie : Seul compte le résultat…

Emmanuel Martin – Le 23 novembre 2009. Deux évènements navrants ont marqué la semaine dernière. Deux évènements portant sur une tricherie suscitant le scandale. Le premier, dans le domaine sportif, est la qualification de la France contre l’Irlande grâce à une main de « handballeur » du joueur Thierry Henry. Beaucoup en France ont remis en cause cette « victoire volée ». Le deuxième événement est la révélation de la volonté apparente de certains climatologues réputés

Les grandes dépenses du grand emprunt

Mathieu Bédard - Le 20 novembre 2009. Le Président Sarkozy en juin avait appelé de ses vœux un Grand emprunt pour relancer l’économie. Il est en effet très difficile en politique de « ne rien faire » quand les temps sont durs. Si un gouvernement ne fait rien, on le lui reproche toujours.

Rwanda-Congo : une solution économique aux conflits ?

Oasis Kodila Tekida, le 9 octobre 2009 - Les cinq dernières années du siècle passé ont vu plus de trois millions d’âmes tombées en terre congolaise. La faute incombe aux conflits qui ont sévi à l’Est de la République Démocratique du Congo (RDC).