Politique

France : la relance permanente ?

Emmanuel Martin, le 5 décembre 2008 - La « relance » va-t-elle devenir une institution de long terme en France ? Le discours du Président Sarkozy semble bien apporter une réponse positive à la question. Il a en effet annoncé la création d’un Ministère de la Relance et par ailleurs indiqué que la crise actuelle nécessitait de « transformer profondément le monde,

"Guerre contre la terreur" : Obama changera-t-il de cap ?

Malou Innocent, le 3 décembre 2008 - Le Président élu Barack Obama a affirmé son engagement à mettre un terme à la guerre en Irak et à re-concentrer l’attention des Etats-Unis sur l’Afghanistan. Pour mener à bien les deux tâches, Obama doit faire plus que fixer des délais ambitieux ou proposer des projets brumeux aux détails obscurs. Il doit respecter sa promesse de campagne, et ainsi changer fondamentalement l’orientation de l’establishment en charge de la politique extérieure américaine

L'Islam et l'Occident : le mythe du "péril vert"

Leon Hadar le 24 novembre 2008 - Les attaques du 11 septembre 2001 et la « guerre contre la terreur » qui a suivi ont fourni une opportunité à l’establishment américain de la politique extérieure, qui souffrait du Syndrome de l’Absence d’Ennemi depuis la fin de la guerre froide, de se trouver un nouvel ogre.

Un schisme salutaire en Afrique du Sud ?

Tony Leon - le 24 octobre 2008. Quand Nelson Mandela fût libéré en 1990, après 27 ans d’emprisonnement il déclara lors de son premier discours : « je suis un membre loyal et discipliné de l’ANC. Je suis donc en accord complet avec tous ses objectifs, stratégies et tactiques ». Son statut d’icône permit de maintenir l’ANC depuis, celle-ci passant d’un mouvement de libération à un gouvernement démocratique électoralement imprenable. Or, lunité de l’ANC s’est encore effritée la semaine dernière.

Quelle politique fiscale pour une bonne gouvernance ?

Emmanuel Martin le 25 août 2008 - En Italie, le ministre de la simplification administrative, Roberto Calderoli, présentera mi-septembre en conseil des ministres son projet de fédéralisme fiscal. L’idée est de mettre un terme au système italien dans lequel l’Etat centralise les recettes pour les redistribuer.