Politique

USA : l'influence des politiques sur la bourse

Alan Reynolds, le 30 mars 2009 - Le Secrétaire au Trésor américain Tim Geithner semblait redevenir un héros en un seul jour lorsque la bourse repartait le 23 mars, apparemment du fait de son dernier plan pour aider les banques à apurer leurs bilans de titres illiquides de qualité incertaine. Même la une du Wall Street Journal titrait « le Plan sur les actifs toxiques fait repartir la bourse ».

Le business de la complication

En France, les réactions à l’annonce, après l’achèvement des travaux de la Commission Balladur, de possibles remaniements territoriaux censés simplifier le fonctionnement des régions a soulevé un tollé. Alors que cette proposition de réforme semble aller plutôt vers une meilleure utilisation de l’argent des contribuables par la simplification administrative, la levée de bouclier d’hommes politiques de droite comme de gauche peut laisser interrogateur.

Obama : le défi pakistanais

Malou Innocent, le 24 février 2009 - Au cours de sa campagne présidentielle, Barack Obama s'est engagé à déployer plus de troupes en Afghanistan et prendre part à la lutte au Pakistan. Au cours du deuxième débat présidentiel, il a déclaré : « si Osama ben Laden est à portée de vue et que le gouvernement pakistanais est incapable ou refuse de le capturer, alors je pense que nous devons agir et le capturer. Nous tuerons Ben Laden, nous écraserons Al-Qaïda. Cela doit être notre priorité de sécurité nationale. »

Le partage de pouvoir au Zimbabwe : un mirage africain

Marian Tupy - Le 17 février 2009. Morgan Tsvangirai, le chef du Mouvement pour le changement démocratique (MDC), a enfin récupéré son dû en devenant Premier ministre du Zimbabwe le 11 février dernier. Durant une décennie, il a subi mauvais traitements, emprisonnement et torture entre les mains de l'État. Maintenant, il reçoit le cadeau empoisonné d'une économie effondrée et hérite de l'impossible tâche de gouverner aux côtés de son bourreau, Robert Mugabe, qui demeure président. Ce partage du pouvoir a été salué comme « une solution africaine à un problème africain ».

12ème sommet de l’Union africaine : Enième désillusion ?

Noël Kodia le 10 février 2009 - Quand en 2001, l’Unité africaine se transforme en Union africaine, et que la chute du Mur de Berlin depuis une décennie impose la démocratie pluraliste sur le continent, un vent d’espoir y souffle. Les Africains croient que l’heure de la véritable démocratie est arrivée. Conférences nationales, acceptation des partis d’opposition, tout est mis en œuvre pour une alternance au pouvoir, facilitant ainsi le travail de l’UA. Mais bientôt huit ans, celle-ci a du mal à assumer son unité.