Démocratie

Mamadou Tandja : Un autre exemple inquiétant pour la démocratie africaine

Noël Kodia - Le 10 juin 2009. Après deux mandats que lui autorise la Constitution de son pays, Mamadou Tandja qui avait pourtant déclaré qu’il ne modifierait pas la Constitution pour briguer un troisième mandat, vient, une fois de plus, de prouver que la démocratie pluraliste a du mal à s’implanter sur le continent.

Élections : la Côte d'Ivoire sera-t-elle prête ?

Noël Kodia - Le 11 mai 2009. Pressée par la Communauté internationale et plus particulièrement par les Etats Unis et l’Union européenne, les acteurs politiques ivoiriens viennent d’annoncer la période de l’élection présidentielle que l’on attend depuis plusieurs années. Leur ambassadeur aux Nations Unies a déclaré le 28 avril 2009 qu’elle se déroulerait entre le 11 octobre et le 6 décembre. Au chef de l’Etat de fixer la date précise.

Panama : quelles perspectives après les élections ?

Juan Carlos Hidalgo – Le 5 mai 2009. L’élection présidentielle de ce dimanche au Panama a été quelque peu ignorée, notamment aux Etats-Unis et même en Amérique latine. Pourtant cette élection compte. Le candidat d’opposition, l’entrepreneur Ricardo Martinelli, a nettement devancé la candidate du parti au pouvoir, Balbina Herrera, en remportant 60% des voix. M. Martinelli est le cinquième président depuis que le gouvernement constitutionnel civil a été rétabli en 1989.

Le Botswana : une exception africaine

Errachid Majidi - Le 29 avril 2009. Au milieu du tableau sombre dressé par les médiocres résultats économiques et politiques des pays africains depuis leurs indépendances, le Botswana semble exceptionnellement sortir du lot. Ce pays de l’Afrique australe qui a les mêmes conditions géographiques et historiques, considérées comme des facteurs de blocage dans d’autres pays, a pu instaurer dès son indépendance un système politique démocratique et a connu une croissance économique stable. Dans ce cadre, il nous paraît légitime de poser deux questions

Démocratie en Guinée : quel rôle pour la communauté internationale et l’Union africaine ?

Noël Kodia - Le 27 avril 2009. Ayant pris le pouvoir par force après le décès de Lansana Conté depuis décembre 2008, le capitaine Moussa Dadis Camara s’est autoproclamé président de Guinée en rassurant l’opinion nationale et internationale qu’il devait opérer une transition politique pour organiser des élections libres et transparentes. Malgré quelques réticences, la Communauté internationale l’a accepté, lui priant de « faire vite » afin que le cadre constitutionnel revienne au pays. Un nouveau défi pour la Communauté internationale et l’Union Africaine