Démocratie

Mali : l'élection pourrait mener à une autre crise

L’élection à venir au Mali risque d’être marquée par tant d’insuffisances techniques et  un taux de participation si faible, que le nouveau président pourrait être privé de la légitimité nécessaire pour conduire un pays affaibli et dans la confusion sur le chemin de la stabilité et du développement.

Aux sources de la crise égyptienne

Qu’est-ce qui a mené 17 millions d’égyptiens à gagner les places publiques à travers le pays et incité 22 millions d’entre eux à signer une dénonciation du président Mohammed Morsi ? Pourquoi le site web du mouvement égyptien à la base de la protestation, Tamarrod (rebelle), « demande que le président Morsi quitte ses fonctions le mardi 2 Juillet à 17 heures »

Madagascar : les coûts de la crise politique

L’instabilité politique est assurément l’une des principales contributions de Madagascar à l’histoire politique de l’Afrique de ces quatre dernières années. La grande île fait en effet depuis 2009 l’objet d’une  longue crise politique largement entretenue par les « egos » des principaux protagonistes

Égypte : Morsi face à la rue

Alors que dimanche Mohamed Morsi célébrait son premier anniversaire en tant que président, le mouvement Tamarrud (« Rebellion ») qui aurait recueilli plus de 15 millions de signatures, demandait la démission de Morsi avant mardi et une élection présidentielle anticipée.

Maroc : La transparence s’arrête aux portes des casernes

Ceux qui espéraient encore un sursaut d’honneur de la part du gouvernement Benkirane en matière de lutte contre la corruption et la rente doivent définitivement déchanter ! Et pour cause, M. Benkirane avait signé au mois de janvier dernier un décret exemptant l’armée de rendre compte de la gestion de ses marchés publics. La raison avancée à cette exception est bien évidemment le secret défense. Mais, peut-on se contenter d’une telle justification ?