Réformes

Le Ghana sur la bonne voie ?

Franklin Cudjoe, le 30 janvier 2009 - Les ghanéens se sont récemment rendus aux urnes pour élire un nouveau président succédant au président sortant Kufuor. Cela a été la deuxième fois dans la courte histoire de la démocratie naissante du pays qu’un parti politique passait le relais à un autre sans violence. On peut donc dire que le Ghana a fait honneur à l’Afrique après le carnage dont le monde a été témoin à l’occasion des élections au Kenya et au Zimbabwe.

Le « Governator » deviendra-t-il le « Terminator » des dépenses excessives ?

Michael New, le 12 janvier 2009 - Alors que la situation budgétaire de l’état de Californie s’est détériorée, le gouverneur de l’état, Arnold Schwarzenegger, souvent appelé « Governator » en référence à son rôle dans le film « Terminator », a revu à la hausse ses demandes de sauvetage auprès de l’Etat fédéral américain.

Libéralisation des ports : leçons du Gujarât en Inde

Swaminathan S. Anklesaria Aiyar - Le 29 décembre 2008. Les ports de l’état du Gujarât en Inde n’ont pas simplement permis d’accroître d’efficience des industries locales mais ont aussi donné naissance à de nouvelles industries comme la construction navale. Contrairement au reste de l’Inde où c’est l’Etat qui possède et dirige les ports de manière prédominante, le Gujarât a instauré des formes variées de libéralisation des ports depuis les années 90.

Changement institutionnel en Afrique : de l’imitation à l’innovation

Hicham El Moussaoui - Le 2 décembre 2008. En dépit des réformes institutionnelles entreprises dans les années 80 et 90, les pays africains marquent toujours un temps de retard par rapport aux autres nations plus développées. Ils n’arrivent pas à réaliser la même performance que les autres pays, notamment ceux du sud-est asiatique (Corée du Sud, Thaïlande, etc.) qui, malgré leur retard, ont réussi finalement à lancer leur développement économique.

Libéralisation du secteur d’électricité en RDC : éviter le piège de la réglementation des tarifs

Hicham El Moussaoui - le 7 novembre 2008. En dépit des potentialités énergétiques importantes que renferme la RDC, 45% seulement de la population ont accès à l’électricité en milieu urbain et 5% seulement en milieu rural. La desserte en électricité en RDC est caractérisée par la vétusté des équipements et la saturation des réseaux à cause de l’insuffisance de capitaux, notamment privés pour réaliser de nouveaux investissements.