Afrique

Afrique : quand l’État coupe la route à la création de richesse

L'Etat coupe la route à la création de richesse en Afrique

La pauvreté a diminué en Afrique à mesure que les pays libéralisaient progressivement leurs économies, mais le gouvernement sud-africain a choisi la direction opposée et les citoyens en subissent les conséquences. Alors que des pays comme le Rwanda et l’Éthiopie développent leurs économies et éliminent la pauvreté, en Afrique du Sud nous stagnons et perdons notre place convoitée de nation la plus industrialisée du continent.

Peut-on résoudre le problème de la dépigmentation avec une loi?

Depuis novembre 2018, le gouvernement du Rwanda met en œuvre une politique de lutte contre la commercialisation et l'utilisation des produits de dépigmentation. Le recours aux produits cosmétiques pour éclaircir la peau est un phénomène généralisé en Afrique. Entre 25 et 77% de femmes sont concernées selon l'OMS. La méthode de descente dans les commerces aux fins de saisir les produits incriminés et la sensibilisation aux risques de santé encourus sont-elles efficaces?

Inégalités : le faux combat d’Oxfam

Selon Oxfam, tous les deux jours un nouveau milliardaire émergeait en 2018. Quel phénomène incroyable et remarquable ! Jamais les gens n'ont créé autant de richesses pour eux-mêmes grâce aux entreprises et aux échanges. Avant l'avènement du capitalisme, la force était le seul moyen de créer de la richesse. Pourquoi dénonçons-nous les effets remarquables de la liberté, à savoir que vous pouvez créer de la richesse en produisant des biens et des services pour les autres?

Des chèques éducation pour émanciper les pauvres

Enfants dans une classe-chèque-éducations pour émenciper les pauvres

Selon le Rapport sur la compétitivité mondiale, publié par le Forum économique mondial 2016-2017, le système d'enseignement primaire sud-africain est en souffrance avec une 126ème place sur 138 pays. Pourtant, les dépenses publiques en faveur de l'éducation continuent d’augmenter (6,8% prévue pour les exercices 2018/20).  Comment expliquer cette situation ?

Les défis du féminisme africain

Le féminisme, en tant que mode de vie, je l’ai découvert chez ma mère, dans un espace qui faisait du pouvoir de la femme et de l’égalité du genre une stratégie de survie et un mécanisme permettant de faire face à l’oppression, et à l’absence d’hommes. J'ai appris le féminisme de ma mère et d'elles : des femmes de la campagne qui n’ont pas bénéficié d'une éducation formelle poussée leur permettant d’utiliser des éléments de langage savants pour décrire leur mode de vie.