Afrique

Changement institutionnel en Afrique : de l’imitation à l’innovation

Hicham El Moussaoui - Le 2 décembre 2008. En dépit des réformes institutionnelles entreprises dans les années 80 et 90, les pays africains marquent toujours un temps de retard par rapport aux autres nations plus développées. Ils n’arrivent pas à réaliser la même performance que les autres pays, notamment ceux du sud-est asiatique (Corée du Sud, Thaïlande, etc.) qui, malgré leur retard, ont réussi finalement à lancer leur développement économique.

Prochaine crise : l'Afrique

Richard Rahn, le 26 novembre 2008 - La chute récente des prix du pétrole et d’autres matières premières rend à peu près certain le fait que des pays gros exportateurs et instables connaitront une crise dans les mois à venir. La question est dans quels pays est-elle susceptible d’émerger en premier ?

Paludisme : le vrai remède c'est la croissance économique

Jasson Urbach et Julian Harris, le 1er octobre 2008 - Les Nations Unies se sont réunies dernièrement à New-York pour discuter des Objectifs de Développement du Millénaire et de la volonté de « mettre un terme à la pauvreté pour 2015 ».

Libérons la croissance africaine

Alec van Gelder, le 18 septembre 2008 - L’échec des politiques de l’aide au développement et du dernier cycle de Doha de l’OMC ne sont pas nécessairement un désastre pour les économies africaines.

Les raisons de l'absence d'alternance démocratique en Afrique

Noël Kodia et Emmanuel Martin, le 5 septembre 2008 - Le manque d’alternance pacifique est un des symptômes qui nourrit la déception à l’égard de l’importation de la démocratie à l’occidentale dans les pays africains. En dehors de quelques rares cas comme le Sénégal, où Senghor cède le pouvoir à son Premier ministre Abdou Diouf en 1981, ou une année après, lorsque Ahidjo donne les rênes du pays à Paul Biya, l’alternance reste généralement lettre morte ou bien se fait dans le sang. Les évènements récents au Kenya, au Zimbabwe, ou en Mauritanie nous rappellent cette triste réalité.