Afrique

Afrique : Annuler la dette ?

Franklin Cudjoe, Accra, Ghana, le 10 juillet 2008 -
Durant les préparatifs de la réunion du G8 au Japon la semaine dernière les activistes de tous bords se démenaient pour s’assurer que leurs problèmes seraient au programme. Bien que le programme change chaque année, un élément demeure récurrent : l’annulation de la dette. Que ce problème refasse constamment surface pose la question de l’efficacité de ce que certains, bien intentionnés, considèrent comme un outil de développement.

L'échec de l'aide

Alec van Gelder et Caroline Boin, le 1er juillet 2008 -
La crise alimentaire mondiale « menace de détruire des années, sinon des décennies de progrès économique » a déclaré l’Africa Progress Panelil y a quelques jours. Son Président Kofi Annan, et les rock stars Bob Geldof et Bono ont rappelé les pays riches à leur engagement : celui de doubler l’aide à l’Afrique avant 2010. Pourtant une aide supplémentaire ne résoudra pas les problèmes de pauvreté persistante.

Privatisations en Afrique : les raisons de l'échec

Hicham El Moussaoui le 27 juin 2008- Les privatisations d’entreprises nationales ont été l’une des principales recommandations de la banque Mondiale et du FMI, visant à assainir les comptes publics des pays enlisés dans de graves crises économiques. L’expérience et le recul historique montrent que les résultats de ces politiques de privatisation sont très différents selon le contexte dans lequel elles ont été appliquées.

Ce n'est pas l'aide alimentaire qui aidera l'Afrique

Thompson Ayodele, Nigéria, le 11 juin 2008 -
De nombreux pays ont été secoués par la crise alimentaire depuis le début de cette année. Une hausse des prix des denrées alimentaires à des niveaux parfois astronomiques a accru le risque de famine, exposé plus de populations à la malnutrition et a conduit à des manifestations autour de la planète. Les dirigeants du monde, cherchant à éviter des tensions susceptibles de renverser des Etats, ont tenté de s’accorder sur la meilleure manière de nourrir les populations mondiales.

Douze étapes vers la pauvreté

Kofi Bentil, Ghana, le 31 mai 2008 -
La Journée mondiale de l'Environnement propose aux pauvres une formule très tentante : que les pays en voie de développement réduisent leur croissance économique pour éviter de devenir des vampires écologiques comme les économies industrialisées. Nous les Africains devrions nous contenter de vivre tranquillement dans nos huttes de boue séchée alimentées par l'énergie solaire ou éolienne.