Afrique

Ces inventeurs venus d’Afrique

Youcef Maouchi – Le 3 février 2010. L’un des arguments qui tend à revenir dans les débats autour du sous-développement de l’Afrique  est celui qui réduit le sous-développement à un phénomène culturel voire… génétique.

Économie et paix

Mamadou Koulibaly, le 7 janvier 2010 - Le Professeur Mamadou Koulibaly nous fait l'honneur de publier un texte sur les liens puissants entre économie et paix, et sur le soubassement institutionnel pour que l'économie, libre, permette la paix. Son analyse traite en premier lieu de l'Afrique, et de son beau pays la Côte d'Ivoire.

Le désastre éducatif africain

Eustace Davie le 25 novembre 2009 – Alors que les jeunes se débattent avec leurs examens de fin d'études secondaires, les adultes se souviennent de leurs propres expériences. Les grands-parents et même les arrières grands-parents, ont vécu la même expérience, malgré les années qui les séparent. Les contenus disciplinaires pourraient être différents, mais les méthodes fondamentales sont pratiquement les mêmes. Comment est-ce possible quand le monde qui nous entoure a changé de manière spectaculaire au cours des 100 dernières années?

Afrique : Des racines de liberté économique

George Ayittey – le 21 octobre 2009. S’il est vrai que les africains possèdent un sens de la communauté plus aigu que la plupart des cultures occidentales, le concept d’individualité est bien présent en Afrique. Selon un proverbe fanti « la vie est ce que tu (l’individu) en fais ». Dans l’expression africaine « je suis parce que nous sommes », dans laquelle le « nous » représente la communauté, le « je » est bien là.

Tandja et le syndrôme du "Grand homme"

Kofi Akosah-Sarpong - Le 16 septembre 2009. Avec le développement graduel de l'Afrique, a émergé le syndrome du « Grand homme » - qui correspond à des pratiques autocratiques, paternalistes, néo-traditionnelles où les élites africaines, les intellectuels, les aînés, les gouvernants, les gens riches et les traditionnels barons croient qu'ils sont les seuls destinés à diriger ou qui ont le monopole sur les idées