Afrique

Afrique : une zone de libre-échange pour exorciser les démons du socialisme

La ZLEC socle de la croissance des pays africains

Après la ratification par la Gambie, pays d'Afrique de l'Ouest, de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC) en avril, le seuil de vingt-deux nations, nécessaire à l'entrée en vigueur du pacte commercial, est désormais atteint. C’est une bonne nouvelle pour l’Afrique, car non seulement une zone de libre-échange à l’échelle du continent stimulera l’économie de la région, mais l’accord relatif à la zone de libre échange représente un changement idéologique important par rapport aux relents socialistes qui hantaient une grande partie du continent depuis son indépendance.

La propriété intellectuelle : pilier de la croissance en Afrique

La propriété intellectuelle crée de la richesse

L’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (WIPO) définit la propriété intellectuelle comme toutes les créations de l’esprit, notamment les inventions, les œuvres littéraires et artistiques, les symboles, les noms, les images ainsi que les dessins utilisés dans le commerce. La propriété intellectuelle est omniprésente et nous entoure dans tout ce que nous faisons au quotidien. La nature intangible de la propriété intellectuelle ne doit pas nuire à la perception de son importance pour la société.

L’intolérance entrave le développement en Afrique

L'intolérance ralentit le développement en Afrique

La violence contre des fidèles innocents au Sri Lanka rappelle les meurtres commis à Christchurch en Nouvelle-Zélande. Les deux étaient les fruits pourris de haine et d'intolérance. Pour les nombreux pays africains confrontés à des problèmes similaires, il pourrait y avoir des leçons à tirer de ces tragédies et des opinions des experts qui les ont commentés.

Hyperinflation : ces choix politiques qui dévastent un pays !

l'Hyperinflation dévastatrice

Qu'ont-ils en commun Slobodan Milosevic, Robert Mugabe et Nicolás Maduro? En plus d'être des leaders qui ont gardé le Manifeste Communiste à leur chevet, ils ont tous les trois généré des hyperinflations dévastatrices. Ces trois exemples aident à comprendre comment de mauvais choix politiques peuvent avoir un impact criminel sur les populations.

Le capital et le travail ont-ils des intérêts divergents?

le capital et le travail créent de la richesse et sont complémentaires

Vous ne pouvez rien produire sans capital. Si tout le capital est centralisé entre les mains de l'État, vous ne produirez avoir les mêmes résultats que dans  une société qui permet à ses citoyens libres d’être propriétaire et plus généralement de posséder des biens. En effet, le contrôle centralisé ne permet pas de distribuer du capital à ceux qui l'utiliseront le plus efficacement possible.