Afrique

Les marchés libres pour désamorcer la « bombe démographique » ?

Il est actuellement difficile d’échapper au débat national sur « la durabilité ». Quelles mesures doivent être prises pour préserver les ressources et le patrimoine naturel de nos enfants. Il semblerait que pour cela il soit essentiel de prévenir la «surconsommation» des ressources actuelles. Ce qui semble impossible avec l’explosion démographique constante entrainant une croissance de la consommation des ressources rares sur la planète.

Afrique : comprendre la longévité de la tontine

Qu’il s’agisse de Susu (Ghana, Togo), Chilemba (Kenya, Zambie, Zimbabwe, etc.), Esussu (Nigéria, Libéria), les variantes d’appellations du système de tontine en Afrique sont diverses et variées.  Il s’agit toujours d’un système d'épargne-crédit informel axé sur la communauté qui est antérieur au système bancaire moderne. Il est commun chez toutes les catégories de personnes : des commerçants, des étudiants, etc. Autrement dit, il s’agit d’un groupe d'intérêt commun avec la finance en son centre.

L’illusion de la « putsch-thérapie » en Afrique

Afrique, putschs considérés comme salvateurs

La dernière tentative de coup d’état en date du 7 janvier 2019 au Gabon a ramené le débat sur une pratique qui pendant toute la seconde moitié du XXe siècle s’était presque imposée comme « mode normal » d’accession au pouvoir en Afrique. Dans un environnement africain où la démocratie et l’alternance peinent encore à s’imposer comme règles du jeu politique, l’Afrique serait-elle toujours en proie à l’illusion de la « putsch-thérapie » ? Quelles transformations politiques vertueuses seraient à même de pacifier la vie politique en Afrique ?

Afrique : pourquoi les Mutilations génitales féminines persistent-elles ?

les mutilations génitales féminines persistent en Afrique

Plus de 91,5 millions de femmes âgées de plus de 9 ans vivent avec les séquelles des mutilations génitales féminines (MGF) en Afrique. Et trois (3) millions de filles risquent de les subir chaque année. Les pays qui présentent le plus haut taux de prévalence des MGF parmi les femmes de 15 à 49 ans sont la Somalie (98%), la Guinée (97%), Djibouti (93%) et le Mali (91%). Globalement, les chiffres montrent une régression mais la pratique  demeure enracinée. Il y a même certains pays comme l’Ouganda où les autorités ont relevé une recrudescence des MGF interdites depuis 2010. Pourquoi le phénomène ne s’essouffle pas ?

Pourquoi faut-il ratifier la zone de libre-échange continentale ?

libre echange, ZLEC, Afrique

Il semble probable que la zone de libre échange continentale africaine (ZLEC) sera opérationnelle dans les prochaines semaines. La condition : 22 pays africains doivent ratifier l’accord sur le commerce international avant de pouvoir l’adopter. Jusqu’à présent, 19 pays seulement l’ont fait. La semaine dernière, des experts de la Commission économique des Nations Unies pour l'Afrique se sont réunis pour discuter des stratégies de mise en œuvre de la ZLEC.