Protectionnisme

Comment Obama peut aider l'Afrique

Le Président américain Barack Obama est actuellement en visite de 8 jours en Afrique, avec des arrêts prévus dans trois pays: Sénégal, Afrique du Sud et Tanzanie. Les trois pays ont récemment reçu la visite des dirigeants chinois. Coïncidence ou pas, il se développe une concurrence d’influence entre les États-Unis et la Chine en Afrique.

Pourquoi tant d’informel transfrontalier en Afrique ?

L’informalité est une caractéristique majeure des économies africaines. A l’intérieur comme « entre » pays. Ainsi, du point de vue transfrontalier, le commerce formel reste également insuffisant en Afrique sub-saharienne. Le Nigéria et le Bénin fournissent une illustration intéressante de cette problématique.

Made in France : La solution ?

En France , le « made in France » qui avait donné le « la » d’une campagne présidentielle quelque peu déprimante, a enfin trouvé son porte-étendard : Arnaud de Montebourg posant en marinière avec un mixer Moulinex à la main. Vive la démondialisation ? Il est sans doute nécessaire de revenir sur cette « vague ».

Le protectionnisme a-t-il permis le miracle américain ?

La plupart des économistes s’accordent sur le fait qu’il est préférable pour un pays de s’ouvrir à l’économie mondiale plutôt que d’ériger des barrières commerciales. En générant des gains de productivité associés à la division du travail et à la spécialisation, le libre-échange augmente le niveau de vie des habitants du pays qui l’adopte.

Made in France : la solution ?

En France , le « made in France » avait fait sensation au début de la campagne présidentielle. On peut même dire qu’il a donné le « la » d’une campagne quelque peu déprimante. A quelques jours des élections, il est sans doute nécessaire de revenir sur cette « vague ».