Corruption

Catastrophes naturelles et vulnérabilité des pays pauvres: le cas d’Haïti

Adolphine Dibangui – le 20 janvier 2010. Devant l’ampleur de la catastrophe à Haïti et le nombre de victimes on peut s’interroger sur l’importance des dégâts causés par le tremblement de terre. Aurait-il été si meurtrier et dévastateur si le pays n’était pas engoncé dans un tel état de pauvreté ?

Guinée : de la guerre des bérets à celle des grandes puissances

Emmanuel Martin – Le 23 décembre 2009. Après les massacres du 28 septembre à Conakry la commission d’enquête indépendante de l’ONU a qualifié dans son rapport de « crimes contre l’humanité » plusieurs faits des membres de la junte au pouvoir en Guinée

Copenhague et les pauvres

Mathieu Bédard – Le 9 décembre 2009 – Le débat actuel autour de la réduction des émissions de CO2 ne prend pas en compte les effets pervers des politiques publiques qui sont en train de se mettre en place pour les combattre.

Dambisa Moyo : L'aide fatale

Peu de sujets sont aussi tabous que celui de l’aide au développement. Mettre en cause le bien-fondé des milliards d’euros déversés chaque année en Afrique est sacrilège pour la grande majorité des dirigeants politiques occidentaux.

Revue de livre : "Le fardeau de l'homme blanc"

Le 17 septembre 2009. Voilà un livre qui ne peut laisser indifférent, et il est heureux qu'il ait été traduit en français. Au contraire de beaucoup d’ouvrages sur le développement qui proposent une solution miracle, le dernier opus de William Easterly intitulé Le fardeau de l’homme blanc : l'échec des politiques occidentales d'aide aux pauvres (Ed. markus Haller 2009) a pour objectif de montrer qu’il n’y a pas de solution miracle au développement, en dehors sans doute de la liberté.