Corruption

Adieu "l'ami Bongo"

Emmanuel Martin – Le 9 juin 2009. Le décès du Président du Gabon, Omar Bongo, en place depuis 1967, a attristé la classe politique française. Pour Jacques Chirac, ancien Président de la République Française, c’est la perte d’un « sage », celle d’un « grand et fidèle ami de la France » pour son successeur, Nicolas Sarkozy. Le ministre des affaires étrangères français, Bernard Kouchner a pour sa part déclaré que la France « perd un ami » et « déplore également une perte pour l’Afrique, continent où M. Bongo Ondimba, unanimement respecté par ses pairs, avait œuvré avec détermination et courage à la paix et à la stabilité ». A en juger par les hommages de la classe politique française, l’homme était un véritable ami de la France et un modèle de probité.

Le business de l'aide au développement

Le 15 octobre 2008 - Voilà un livre qui n’est plus tout récent mais qui a le mérite de décortiquer avec force détails les mécanismes de ce qu’il est convenu d’appeler « l’industrie de l’aide ».

Un état des lieux de la lutte contre la corruption au Nigéria

Thompson Ayodele, le 30 janvier 2008-Le président actuel de l’Union Africaine recommande vivement à ceux qui critiquent les gouvernements Africains de ne pas oublier que la corruption est aussi vieille que l’humanité. Il ajoute que le fléau de la corruption existe partout sur la planète. De tels propos irresponsables ne font que renforcer les politiciens contre les peuples qu’ils sont censés servir. La corruption est un fléau du développement dans le monde.

Un autre sommet pour... rien

image alt text...Nouh El Harmouzi, le 10 décembre 2007 -
Les 27 dirigeants européens et 53 dirigeants africains accompagnés d'une armée de conseillers, d'analystes et de traducteurs, se sont retrouvés le 8 et le 9 décembre à Lisbonne pour le deuxième sommet UE-Afrique.