Monnaie

À l’origine des dysfonctionnements du secteur bancaire algérien

Hicham El Moussaoui, le 7 février 2008 -
Depuis longtemps l’Algérie est pénalisée par son système bancaire qui, en dépit de sa sur-liquidité, est incapable de répondre aux besoins de financement du développement du pays. Cette lacune de l’économie algérienne résulte essentiellement du manque d’ouverture du secteur bancaire. Celui-ci reste sous l’emprise de l’Etat puisque les banques publiques détiennent près de 90 % du marché, tant en termes d’actifs que de crédits à l’économie. Le problème n’est pas tant la domination des banques publiques, mais plutôt le fait que l’activité bancaire est détournée vers le financement public.

Que Mugabe ne décolle pas !

image alt text...Rejoice Ngwenya, le 6 décembre 2007-
Kidson Kangwami ou plutôt « KK » comme l'appellent affectueusement ses amis, est un père de famille membre de la paroisse de l'église apostolique de Johane Masowe qui a exercé le métier d'étameur durant la majeure partie de sa vie d'adulte. Il a la trentaine, ce qui signifie que lorsqu'il a commencé l'école en Avril 1980, le président Robert Mugabe avait déjà commencé à prendre le contrôle du Zimbabwe.