Santé

Kenya : La loi Mututho et les décès dus à l’alcoolisme

Quelques temps, il y a eu un fort enthousiasme au Kenya autour de l'introduction d'un nouvel ensemble de lois soi-disant censées rationaliser l'industrie des boissons alcoolisées. Les lois de 2010 sur « le contrôle des boissons alcoolisées », dites « les lois Mututho », du nom du député qui a présenté le projet au parlement, ont divisé l’opinion publique comme le légendaire rideau de fer entre l'est et l'ouest pendant la guerre froide. La loi n'a pas réussi à atteindre l’objectif escompté.

Maroc : l’ouverture du marché de la santé aux capitaux privés est-elle une menace à la santé ?

L’annonce par le ministre de la Santé marocain de la publication imminente du projet de loi 10-94 sur l’exercice de la médecine - dont l’une des principales mesures est l’ouverture des capitaux des cliniques aux investisseurs privés - a soulevé un tollé chez les médecins, associations et syndicats, criant tous au scandale de la marchandisation de la santé des citoyens marocains. Y aurait-il réellement une menace ?

RDC : Qu’en est-il de l’émergence du secteur de la santé ?

Partout en Afrique, les questions de santé sont au cœur des enjeux du développement. La santé publique est essentielle pour réussir les défis de grande envergure dans nos communautés. Alors qu’au moment de son indépendance la RDC avait le système de santé le mieux organisé et parmi les plus performants d’Afrique, aujourd’hui le système de santé congolais est parmi les moins performants du monde et avec un rôle prépondérant des acteurs non – étatiques. Comment expliquer cette situation ?

Afrique du Sud : Rationaliser l’approbation des médicaments

Jasson Urbach – Le 5 janvier 2011. Sur le marché sud-africain, les droits de propriété intellectuelle (DPI) ont une durée maximale de 20 ans, mais le processus d'enregistrement accapare une portion significative de la période de temps consacrée à récupérer les coûts, en raison de la longue période de temps (parfois jusqu'à 5 ans) prise par le Conseil de contrôle des médicaments (MCC)

Les droits de l’homme, fondement moral pour les soins de santé ?

William Easterly – Le 2 novembre 2009 – Le débat agonisant sur la santé aux États-Unis a pris un nouveau ton moral. Le président Barack Obama a récemment tenu une conférence téléphonique avec des dirigeants de communautés religieuses dans lequel il appelait les soins de santé « une obligation éthique et morale fondamentale. » Même Sarah Palin s'est senti obligée de concéder : « chacun de nous sait que nous avons l’obligation de prendre soin des personnes âgées, des jeunes et des malades. » Ce virage moral fait écho à un débat international sur le « droit à la santé ». Pourtant, la campagne mondiale visant l’égal accès aux soins de santé a eu un résultat surprenant : elle a rendu les soins de santé mondiaux plus inégaux.