Liberté économique

Algérie : un virage risqué

Emmanuel Martin et Youcef Maouchi, le 25 septembre 2008 - Le 26 juillet dernier le Président Abdelaziz Bouteflika expliquait devant des élus locaux qu’il avait fait des choix économiques, selon lui, erronés par le passé. Alors que des réformes ont été entreprises depuis une dizaine d’années pour ouvrir le pays, voilà que le pouvoir veut faire machine arrière et revenir à un nationalisme économique. Il pointe du doigt les investisseurs étrangers qui ne créeraient pas d’emploi et de richesses localement.

Marchés concurrentiels et discrimination à l’encontre des minorités

Gary Becker, le 15 septembre 2008 - Dans le New York Times datant du 29 août on peut lire un article traitant des réformes économiques en Inde et de leurs effets sur la réduction de la pauvreté de la caste des plus pauvres communément appelée la caste des « intouchables ».

Interview de Robert Leroux sur son ouvrage consacré à F. Bastiat

image alt text...Le 1er septembre 2008 - Frédéric Bastiat (1801-1850) est un auteur incontournable pour l'évolution des idées sur les libertés de la société civile. Avec une rare acuité, il a prédit l'échec des systèmes socialistes

Adam Smith : La science économique pour la liberté

Eamonn Butler, le 6 août 2008 – Adam Smith, le pionnier de la science économique moderne et le penseur le plus influent que l’Ecosse ait jamais produit, a enfin été honoré dans sa patrie avec la première statue érigée à son effigie au Royaume-Uni. Son message de liberté a fonctionné partout où il a été expérimenté, mais il doit encore et toujours être diffusé davantage.

La liberté économique, terreau du développement

Emmanuel Martin, le 31 juillet 2008 - Qu’est-ce que le développement économique ? On a pu longtemps comparer le développement à un moteur. Et l’analogie avait deux avantages pour ses partisans : d’abord, il suffisait d’y mettre de l’essence pour qu’il démarre (comprenez des aides financières, un « big push ») ; ensuite le moteur était « conçu » par des ingénieurs (comprenez alors des ingénieurs sociaux planifiant l’activité). Cette vision du développement a donné les résultats que l’on sait