Mondialisation

Leçons du Bangladesh

Depuis novembre, plus d’un millier de travailleurs du secteur du vêtement au Bangladesh ont péri dans deux tragiques catastrophes d’usine : un incendie à Tazreen et l’effondrement d’un immeuble à Savar, en dehors de la capitale, Dhaka. Le Bangladesh est un exportateur majeur de vêtements vers l’occident et « est en passe de devenir le plus grand exportateur

Afrique : de l'aide à l'échange

L’Afrique est-elle vraiment en train de se lever ? Cela dépend d’où l’on regarde. Si l’on se place nous étions il y a quelques décennies, alors nous avons fait un petit bout de chemin. Si l’on considère en revanche la perspective du point de vue l’Afrique devrait se trouver aujourd’hui, on réalise qu’il ne suffit pas de crier « l’Afrique se lève ! ». Une vérité cependant : les discussions autour de l’Afrique ont changé pour le meilleur

Quand les riches jouent aux pauvres...

Dans le monde occidental riche, la plupart des produits achetés viennent des confins de la planète, fabriqués par des gens que nous ne connaissons pas, grâce à des inputs dont nous sommes ignorants. L’augmentation du nombre et de la variété de produits de consommation nous donne un éventail de choix qui ne pourrait que donner le vertige aux générations précédentes. Et la technologie nous permet de vivre à une telle vitesse que même les deux secondes supplémentaires d’une connexion lente de smartphone nous semblent une éternité. Mais alors que le monde devient plus complexe et que la vie semble aller plus vite, des voix s’élèvent pour nous dire de vivre simplement, localement et lentement.

L’axe Sud-Sud : vers un nouveau modèle de développement pour l’Afrique ?

À la quête d’une coopération Sud-Sud gagnant-gagnant. Telle était en substance la thématique du troisième sommet multilatéral Amérique du sud/Afrique (ASA) de Malabo en Guinée Équatoriale, qui a réuni une vingtaine de chefs d’État de deux continents les 21 et 22 février 2013, c’est-à-dire au lendemain du sommet du G-20 qui venait de clôturer ses travaux à Moscou. Signe des temps ou simple coïncidence, au moment l’heure est à la recherche des stratégies pour relancer une croissance anémiée en Europe

De certaines conséquences de M. Ricardo

Des pays entiers ont été « spécialisés » sur la base de la théorie de l’échange international de David Ricardo, notamment en Afrique dans des matières premières brutes à faible valeur ajoutéeS’il est vrai que le libre échange est généralement justifié par les économistes sur la base de la théorie des avantages comparatifs de David Ricardo, une théorie présentée dans les manuels comme supérieure à la théorie des avantages absolus d’Adam Smith, l’histoire des manuels a sans doute induit la profession – et le grand public – en erreur.