Mondialisation

Libérons la croissance africaine

Alec van Gelder, le 18 septembre 2008 - L’échec des politiques de l’aide au développement et du dernier cycle de Doha de l’OMC ne sont pas nécessairement un désastre pour les économies africaines.

Marchés concurrentiels et discrimination à l’encontre des minorités

Gary Becker, le 15 septembre 2008 - Dans le New York Times datant du 29 août on peut lire un article traitant des réformes économiques en Inde et de leurs effets sur la réduction de la pauvreté de la caste des plus pauvres communément appelée la caste des « intouchables ».

L'Inde : L'histoire d'un succès non planifié

Swaminathan S. Anklesaria Aiyar, le 4 juillet 2008 -
La Chine et l’Inde ont suivi des chemins très différents qui les ont menées au succès économique. En Chine, une dictature a mis en place sa vision stratégique avec une main de fer. En Inde, sous un régime démocratique, chaque parti préconise des politiques différentes de telle sorte qu’une vision unique serait impossible. Et pourtant cette « non-stratégie » a produit 9% de croissance annuelle sur cinq ans en Inde.

Ce n'est pas l'aide alimentaire qui aidera l'Afrique

Thompson Ayodele, Nigéria, le 11 juin 2008 -
De nombreux pays ont été secoués par la crise alimentaire depuis le début de cette année. Une hausse des prix des denrées alimentaires à des niveaux parfois astronomiques a accru le risque de famine, exposé plus de populations à la malnutrition et a conduit à des manifestations autour de la planète. Les dirigeants du monde, cherchant à éviter des tensions susceptibles de renverser des Etats, ont tenté de s’accorder sur la meilleure manière de nourrir les populations mondiales.

Le Maroc au coeur de la problématique de l'attractivité

Khadija El Issaoui. le 25 mars 2008 -
Nombreux sont les pays en développement dont l’attitude à l’égard des investisseurs étrangers a longtemps été marquée par une grande méfiance. À partir des années 90, une tendance nouvelle s’est annoncée en faveur des stratégies d’accueil des capitaux étrangers. Ce changement radical est au cœur de la problématique de l’attractivité. Il coïncide avec l’apparition d’une guerre acharnée entre les pays pour attirer le capital étranger. Comment séduire les firmes multinationales est devenue une question centrale dans les politiques économiques des pays en développement.