Mondialisation

Les exportations chinoises sont celles ... de tout le monde

Daniel Ikenson et Alec van Gelder - Le 12 février 2010. Pour les protectionnistes comme pour les sinophobes, que la Chine surpasse l’Allemagne en 2009 pour devenir le premier exportateur mondial augure d’un nouvel ordre mondial fâcheux

Canada-Europe : Libre-échange, nouvelle génération ?

Jean-François Minardi, le 15 octobre 2009 - L’annonce en mai dernier du lancement des négociations sur un accord de libre-échange entre les 27 pays de l’Union européenne et le Canada n’a pas suscité un grand intérêt au Canada ou en Europe. Néanmoins, si les parties concernées parviennent à surmonter les nombreux obstacles inhérents à de telles négociations, nous pourrions avoir d’ici 2011 un Accord économique et commercial global (AECG) qui aurait le pouvoir d’augmenter de manière considérable le niveau des échanges et donc la prospérité sur les deux rives de l’Atlantique.

USA et Cuba : vers le dégel ?

Daniel Griswold - le 17 juin 2009. Après cinquante ans, l’embargo américain datant de la guerre froide à l’encontre de Cuba semble enfin se détendre. Alors qu’au début du printemps l’Administration Obama avait relâché ses contrôles sur les voyages et les transferts d’argent de cubains-américains à destination de l’île communiste, la semaine dernière elle a accepté d’ouvrir la porte à la ré-entrée de Cuba dans l’Organisation des États Américains.

Moi le crayon

Le petit essai de Leonard Read « Moi le crayon », bien que datant de 1958, garde toujours sa fraîcheur et sa pertinence pour remplir cette tâche. En effet, à ceux qui portent des slogans liberticides, au nom de la liberté, il faut rappeler quelques vérités de bon sens. Il faut leur rappeler tout ce qu’ils tiennent pour donné mais qui ne leur est apporté que par le système de liberté économique. Ce qu’ils ont tendance à facilement oublier.

L’accord de libre échange d’Agadir : les raisons de l’inertie

Errachid Majidi, le 11 février 2009 - Au cours du mois de Janvier 2009, les services de douane marocains ont bloqué un convoi de véhicules neufs appartenant à la société égypto-turque « Tamsa ». Le motif présenté par les autorités marocaines était celui de la non-conformité de ces véhicules aux modalités stipulées par « l’accord d’Agadir », un accord signé en 2004 entre le Maroc, l’Egypte, la Jordanie et la Tunisie