Développement

Afrique : de continent « désespéré », « émergent », à « prometteur »

A propos de l'économie africaine, il y a beaucoup de points de vue différents. Il y en a au moins quatre. Le premier parle de l’ « Afrique émergente », peu importe ce que cela peut signifier. Le second point de vue reconnaît que l'Afrique enregistre une croissance de plus en plus rapide, mais il s’agit d’un faux décollage.  Le troisième point de vue dit que l'Afrique est en croissance, mais de quelle Afrique parle-t-on ? En dépit de la croissance, il y a peu d’emplois créés, et peu d’opportunités. Bref, nous sommes loin de la transformation. Le quatrième et dernier point de vue est que l'Afrique n'est pas un seul pays : ce sont 54 économies avec des dotations différentes les unes des autres.

Les organisations d’agriculteurs : une clé dans la lutte contre la corruption

L'Agence pour la transformation (AFT) avec l'appui du programme de l’USAID pour la gouvernance, la reddition des comptes, la participation et la performance (GAPP), mène des activités visant à renforcer le rôle de surveillance des agriculteurs et du secteur privé pour améliorer l'intégrité budgétaire et réduire le coût des affaires dans les districts de Mityana et Mubende en Ouganda. Étant un jeune associé à l'AFT, je suis confronté directement à ce qui se passe sur le terrain et à ce que les agriculteurs disent au sujet de leurs préoccupations dans le secteur de l’agriculture.

Afrique : le tribalisme un obstacle au développement économique

Le tribalisme au sens négatif (survalorisation de son identité propre, négation et rejet de l’autre) est connu pour être un obstacle à la démocratisation car contraire à la culture de l’acceptation de la différence d’autrui et de l’alternance pacifique du pouvoir. Mais ce tribalisme est aussi un obstacle au développement économique. Comment ?

Pourquoi ne pas aider la liberté plutôt que des autocrates ?

Les occidentaux qui compatissent avec les ukrainiens pourraient être surpris d’apprendre que le gouvernement américain soutient des autocrates soutenus par la Russie, contre l’opposition, dans d’autres pays qui faisaient autrefois partie de l’Union soviétique.

Inde-Afrique : la nécessité de renforcer le partenariat

Le partenariat est la politique la plus pratique, la plus rentable et ayant le plus d'impact, autour de laquelle nous, gouvernements, organisations internationales et secteur privé, pourrons nous mobiliser. Dans un monde qui se caractérise par l’évolution rapide des technologiques, par des innovations dans le transport, la transformation des modes de conception, de production et de commercialisation des biens et services, c’est la mise en commun de nos ressources et l’exploitation de notre avantage comparatif qui nous permettra d’atteindre la taille et l’impact nécessaires à l’essor d’un secteur privé solide vecteur de transformation.