Développement

Construire la résilience pour la sécurité alimentaire

Le concept de résilience n'est pas simple. Il s'agit de la capacité à rebondir après un certain nombre de chocs : les inondations, la sécheresse, les conflits, l'instabilité des prix des denrées alimentaires, l'effondrement des institutions locales, et des pertes d'emplois. Les agriculteurs des pays développés peuvent investir dans leurs entreprises, car en cas de catastrophe, ils ont une base d'actifs, une assurance, des services financiers et des filets de sécurité sociaux. Mais les petits agriculteurs des pays en développement ne le font pas souvent.

Afrique: Remédier aux inégalités croissantes

Nous avons observé avec fascination la récente et impressionnante croissance économique de l'Afrique. Les revenus moyens ont augmenté d'un tiers, les exportations sont en plein essor et l'investissement étranger est à la hausse. Ce progrès est louable. Toutefois, les augmentations inquiétantes des inégalités et de la pauvreté sont une source de grande préoccupation.

Afrique : la route vers une économie viable et inclusive

Malgré l'impact de la crise économique mondiale actuelle, la taille de l'économie africaine a plus que triplé depuis 2000. Pour l'Afrique, l'inclusion du secteur privé dans le programme de transformation continental est une priorité impérative pour prolonger l'épisode actuel de forte croissance économique. Le secteur privé est considéré comme un partenaire clé pour soutenir les efforts du continent pour construire une Afrique plus prospère, et en faire un havre de paix et de stabilité où la richesse générée profite à tous, transcendant tous les clivages liés à l'âge, le sexe, la religion et les frontières géographiques.

Le développement des infrastructures, crucial pour la croissance de l’Afrique

Le développement des infrastructures est essentiel pour la croissance économique et la réduction de la pauvreté. En Afrique, les infrastructures peuvent contribuer annuellement à 2% du produit intérieur brut, avec des effets particulièrement positifs en Afrique orientale et centrale. En outre, l'augmentation de l'accès aux infrastructures telles que les routes, l'électricité, les télécommunications, l'eau et l'assainissement, surtout dans les zones rurales, entraîne des bienfaits sociaux directs tels qu’une meilleure santé, une meilleure éducation et l'autonomisation des femmes, contribuant ainsi à la réalisation d’une croissance socialement équilibrée et inclusive.

Pourquoi les leaders africains doivent-il s'occuper de l’agriculture ?

C'est triste, mais la réalité est que la majorité des 800 millions de personnes, durement