Temba Nolutshungu

Sortir des idées reçues sur la création de richesse

La relation entre croissance économique et amélioration du niveau de vie est illustrée par les résultats du dernier rapport sur la liberté économique du monde publié par l’Institut Fraser. Le rapport classe les pays en fonction de leur niveau de liberté économique. L'Afrique du Sud figure actuellement au 95ème rang sur 159 pays, après avoir occupé le 46ème rang en 2000. Ainsi, la liberté économique en Afrique du Sud a reculé, atteignant la 70ème place en 2005 et la 82ème position en 2010.

Quand le salaire minimum détruit l’emploi

Curieusement, la justification originelle de l'introduction des lois sur le salaire minimum en Afrique du Sud était de protéger la main-d'œuvre blanche contre la concurrence des « noirs ». A ce propos, le professeur Walter Williams, économiste américain, cite Henry Allan Fagan, juge de la Division d'Appel en Afrique du Sud, qui a déclaré en 1960 que : « Dans l'intérêt de la préservation et de la protection des intérêts acquis du mode de vie de la « meilleure partie » de la population, un taux de salaire pour le travail [qui signifie un salaire minimum imposé par la loi] et une réservation [de l'emploi] étaient nécessaire pour protéger les Blancs, les métisses et les asiatiques des Bantous».

Le mur de Berlin : une perspective africaine

Temba A. Nolutshungu - Le 9 novembre 2009. J’ai pris conscience de l’existence du mur de Berlin, sans apprécier sa signification politique, peu après sa construction en 1961. A cette époque je me faisais les dents en politique, découvrant les forces qui mènent le monde. En Afrique du Sud, le système d’apartheid

L'espoir pour le Zimbabwe

Temba Nolutshungu – Le 21 mai 2009. Presque tous les pays du monde ont connu la croissance économique cette dernière décennie, même si l’on prend en compte la récession actuelle. Les zimbabwéens ont cependant vu leur revenu décliner de plus des deux tiers, leur pays ayant connu la pire performance économique parmi les pays pour lesquels des données similaires sont disponibles. Mais ils peuvent toujours sauver leur pays, si on leur en donne la chance.