Michel de Poncins

Services "publics" ?

Michel de Poncins - Le 10 août 2009. La Poste en France va être transformée en société anonyme, avec au départ uniquement des actionnaires publics, dont la caisse des dépôts qui représente l’Etat dans une foule de secteurs économiques où il intervient abusivement. Le motif invoqué pour la transformation est que Bruxelles l’impose, et aussi le besoin de capitaux absolument nécessaires pour moderniser l’envoi du courrier.

Vide juridique

Michel de Poncins, le 28 mai 2009 - A Paris, les motos-taxis se développent : des jeunes entreprenants se lancent, parfois après un chômage sans issue apparente, et ils apportent une réponse intelligente à l’encombrement inévitable des rues. Les taxis habituels, malgré les couloirs réservés, n’offrent qu’une réponse imparfaite. La moto-taxi est une façon d'arriver plus vite à destination, ceci certes avec un confort imparfait : chacun est libre ainsi d'arbitrer entre son confort, les risques qu'il prend, et son objectif de rapidité. Les politiques invoquent alors le « vide juridique » et se proposent d’encadrer cette activité prometteuse.

Moralisation du capitalisme... et de la politique ?

Michel De Poncins – Le 23 avril 2009. Dans cet univers médiatisé à l’extrême, de nouvelles idées apparaissent au firmament comme de belles fusées, prêtes à retomber pour faire place à d’autres. La toute dernière est le souci de moraliser le capitalisme affiché par les gouvernements de toutes sortes, ce qui n’est guère évident. En fait la moralisation du capitalisme, en l'occurence les rémunérations des dirigeants, est un problème d'incitations qui doit être réglé entre actionnaires et dirigeants.

Universités françaises : l’impossible réforme ?

Michel De Poncins, le 25 mars 2009 - La controverse en France autour des enseignants chercheurs, qui n’est pas terminée, permet de s’interroger sur la réalité et sur le devenir des universités françaises.