Steve Hanke

Une tempête prévisible

Steve Hanke - le 27 octobre 2008. Dans une chronique d’avril 2007 dans Forbes Magazine, j’avertissais que les Etats-Unis étaient englués dans un cycle dangereux d’expansion-récession qui avait commencé avec le crédit bon marché et qui finirait avec l’écroulement des prix immobiliers et des cours des actions. Lorsque la récession est arrivée, elle s’est avérée pire que ce que j’avais prévu. Et maintenant ? Pour trouver un havre sûr au milieu de cette tempête, nous devons ignorer pour un moment les éditoriaux paniqués des divers médias et comprendre comment nous avons pu arriver dans des eaux si turbulentes.

Zimbabwe : la nécessité d'une réforme monétaire drastique

Le 25 juin 2008 - La crise économique au Zimbabwe ne peut être résolue que si l’hyperinflation est endiguée. Une nouvelle étude du Cato Institute effectuée par Steve Hanke, économiste spécialiste en banque et finance, soutient que la seule manière pour stopper cette inflation est de remplacer le système de banque centrale – la banque centrale du Zimbabwe – par un nouveau système monétaire.

Inflation au Zimbabwe : quelle solution ?

Steve H. Hanke, le 11 février 2008-
Depuis mars 2007, le Zimbabwe est au milieu d'une tempête d’hyper-inflation (soit un taux d'inflation mensuel dépassant les 50 %). Ce phénomène est plutôt rare, puisque avant le Zimbabwe, on dénote seulement 29 cas d’hyper-inflation. L'hyper-inflation du Zimbabwe est en train de détruire l'économie, précipitant ainsi la majorité de ses habitants dans la pauvreté et forçant des millions de Zimbabwéens à émigrer. Depuis 1997, l'inflation a crû de 1.030.217 %, tandis que le niveau de vie (mesuré par le PIB réel par habitant) a baissé de 35 %.