Crise : les responsabilités politiques