Les banquiers marocains courtisent les petites entreprises