Gambie : la prime à la dictature, un mal nécessaire ?