Intellectuels africains : des éclaireurs éblouis ?