Afrique : le contrat social à l’agonie