L’Afrique a besoin de plus de femmes aux postes de haute direction au niveau local et régional