Derniers billets

Afrique du Sud : L’éducation étranglée par la bureaucratie

Le gouvernement tente de centraliser l'éducation publique, éliminant ainsi la diversité éducative et l'innovation. Le projet de loi controversé sur la réforme du cadre juridique, régulant l'éducation, apporte des changements profonds à la loi-cadre des écoles sud-africaines. Pour que les principes constitutionnels tels que la démocratie, la liberté, la libéralisation, l'autonomisation, la primauté du droit, aient un sens, le gouvernement doit rester fidèle à ces préceptes et les appliquer fidèlement. La planification centralisée et les contrôles étouffants, introduits par le ministère de l'éducation, privent ostensiblement les Sud-Africains de liberté.

Le terrible duo : ressources naturelles / pauvreté

La publication du rapport «  perspectives économiques mondiales » de la Banque Mondiale le 09 Janvier 2018 a laissé entrevoir une reprise de la croissance en Afrique après une baisse considérable à 1,8% en 2017. Toutefois, le rapport n’écarte pas les risques d’une rechute notamment pour les économies exportatrices de ressources naturelles. Une prédiction qui confirme l’idée selon laquelle ces économies rentières restent prisonnières de la « malédiction des ressources naturelles. Comment expliquer le paradoxe des économies riches en ressources mais qui enregistrent des piètres performances économiques, même par rapport à celles qui en sont dépourvues ?

Quatre bonnes raisons de rompre avec le protectionnisme

Le mercantilisme connait un frein important avec l'émergence du protectionnisme. Les socialistes ont certes toujours eu des penchants protectionnistes mais ce qui caractérise le protectionnisme du 21ème siècle, ce c’est une forte propagande contre le libre-échange. Cet article examinera les mythes les plus populaires. Mais tout d'abord, commençons par rétablir une vérité incontestable.

Démocratie et liberté : un duo anti-pauvreté

Notre continent africain a peut-être acquis sa libération politique et a mis en place des gouvernements plus ou moins démocratiquement dans de nombreux pays, mais la lutte pour un développement économique est loin d'être gagnée.

Maroc : Comment rompre avec la violence dans les écoles ?

Pour le grand malheur de l’Humanité, la violence est une constante de celle-ci, un phénomène aussi ancien qu’universel, réprimé tant par la loi que la morale. De nature multiforme, cette violence prend un relief particulier et extrêmement inquiétant en milieu scolaire, étant donné que sa propagation pourrait, sans jeu de mots, témoigner de la faillite du système éducatif en question. Au Maroc, cette violence prend des proportions alarmantes avec les tas d’incidents régulièrement médiatisés. Pourquoi ce fléau continue-t-il à ronger l’école marocaine et comment y remédier ?