Derniers billets

Révolution digitale et croissance économique en Afrique

S’il fallait apprécier le progrès en Afrique, ce serait maintenant,  car le continent s’approprie très rapidement les nouvelles technologiques. Nous pensons qu'il existe encore d'énormes opportunités qui n’attendent que d’être exploitées. L'explosion du numérique continue de prendre de l'ampleur. Le digital, le Big Data, le design et l'émergence du secteur Fintech sont en train de devenir la force motrice du développement du continent.

Afrique du Sud : les droits fonciers des pauvres en danger !

En 1991, le gouvernement de l'apartheid reconnaissait sa violation la plus grave des droits de l'homme : le refus de la propriété des terres aux Sud-Africains noirs.  Comment ? Le gouvernement adopta la Loi sur la mise à niveau des droits fonciers, appelé « ULTRA ». L'objectif de l'ULTRA était de transformer les régimes fonciers moins efficaces des townships en une propriété complète et d'intégrer l'enregistrement de ces droits mis à niveau dans le système de registre officiel des actes. Il établissait un mécanisme par lequel les nouveaux propriétaires de quelque 5 millions de propriétés, pourraient soumettre des documents prouvant leur possession désormais intégrée dans le registre.

Afrique du Sud : hausse des loyers en vue !

Les Sud-Africains politiquement conscients oublient souvent que la route vers l'enfer est pavée de bonnes intentions. Qu'il s'agisse de faciliter l'accès au logement, de réglementer le tabagisme ou de nous protéger lors des transactions financières, on avance avec des œillères. Comme la lutte contre le tabagisme vise à protéger la santé publique et les droits des non-fumeurs, les gens y adhèrent facilement sans en mesurer l’impact. Avec la politique de «logement inclusif» de Johannesburg, une étude d’impact plus approfondie est certainement nécessaire parce qu'il y a un serpent dans l'herbe, un cobra en fait.

Cameroun : comment restaurer le vivre ensemble ?

Le Cameroun est miné par une multitude de conflits identitaires qui perturbent son vivre-ensemble et qui suscitent le débat sur la forme de l'Etat. Face au régime en place qui défend l'Etat unitaire décentralisé, certains revendiquent le fédéralisme tandis que d'autres demandent même la sécession. Au-delà de la question de forme, c'est du contenu et donc, de la gouvernance qu'il est question. Toute société moderne est multi-niveaux, multicentrique, multi-acteurs.

Endettement africain : les dessous de la dépendance

Selon le rapport du FMI sur les perspectives économiques régionales (2017), le nombre de pays à faible revenu surendettés ou risquant de le devenir est passé de 7 en 2013 à 12 en 2016. Il y en a même qui se sont déclarés en défaut de paiement comme le Mozambique, en janvier 2017. Une histoire qui semble se répéter en dépit des séquelles indélébiles des anciennes crises de l’endettement. Alors, pourquoi les vieux démons de la dette reviennent encore roder autour du continent africain ?