Derniers billets

TCHAD : Les enjeux d’une réforme constitutionnelle contestée

Le gouvernement tchadien vient de présenter au public, un projet de réforme constitutionnelle. Cette réforme, quoique salutaire à un moment ou le pays est traversé par des forces centrifuges et, une crise économique et financière due principalement à la mauvaise gouvernance, doit susciter des interrogations quant à sa pertinence. Cette réforme telle qu’envisagée, contribuera-t-elle à apaiser les tensions politiques, sociales et communautaires en vue de la construction d’une Nation tchadienne forte et développée ?

Les agropoles : une panacée pour l’agriculture africaine ?

La promotion du partenariat public-privé (PPP) comme stratégie de financement du secteur agricole  en Afrique s’amplifie. Depuis quelques années, les pôles de croissance agricole se multiplient et occupent une place grandissante. Seulement, plusieurs questions subsistent encore quant à leur pertinence et on se demande, entre autres, si les agropoles sont la meilleure option pour le développement agricole ? Si c’est le cas, la pratique du PPP dans la dynamique des agropoles est-elle la meilleure Favorisent-ils réellement le développement de filières compétitives et  inclusives des exploitations familiales ?

Cameroun : une loi de finances spoliatrice ?

Le projet de loi des finances (PLF 2018) duCameroun prévoit une enveloppe budgétaire de 4513,5 milliards de FCFA, en hausse de 139,7 milliards par rapport à 2017. Pour y parvenir, tout en réduisant la dépendance aux revenus pétroliers et le déficit à 2,3% du PIB conformément aux recommandations du mécanisme de la Facilité Elargie de Crédit (FEC) du FMI, l’élargissement de l’assiette fiscale a été retenu. Sauf qu’au lieu d’introduire des mesures incitatives pour attirer plus d’investissements, le gouvernement semble avoir opté pour le dépouillement du peu de contribuables existants.

Mugabe : les raisons de la chute d’une légende

Leader charismatique de la ZANU devenu ZANU-PF (Zimbabwe African National Union – Patriotic Front),  parti qu’il a crée avec quelques amis nationalistes, Mugabe est considéré comme une légende dans son pays. Mis sous les verrous pendant 10 ans puis contraint à l’exil, il a fait des sacrifices énormes pour libérer le pays de l’occupation blanche en 1980. Mugabe s’est alors hissé au sommet du jeune Etat.  Fort de la reconnaissance que lui a offert le peuple zimbabwéen pour sa lutte, Mugabe a assis son pouvoir, durant 37 ans.

Crise politique en RDC : Comment Kabila arrive à tenir.

La crise politique relative à l’organisation très prochaine des élections dans le délai constitutionnel, que vit la RDC actuellement, est la résultante du non-respect des lois et accords signés entre les acteurs politiques. En effet, il y a de cela quelques mois, un accord dit de la Saint-Sylvestre conclu entre le pouvoir et l’opposition le 31 décembre 2016, sous l’égide de l’Église catholique, devait permettre l’organisation de ces élections et éviter de nouvelles violences. Le président Kabila qui n’a plus le droit de se représenter foule allègrement du pied cet accord et multiplie des manœuvres dilatoires afin de se maintenir au pouvoir. Mais,  comment Kabila a-t-il réussi à s’accrocher au pouvoir?