Derniers billets

Libye : une ingérence internationale à éviter

La Libye est sous domination des ingérences occidentales contradictoires

Lorsque le maréchal Khalifa Hafter a lancé son offensive militaire début avril pour se saisir de Tripoli, capitale de la Libye, les États-Unis et ses alliés européens semblaient unis quant à la politique à adopter : s'opposer catégoriquement à son initiative. L’Armée nationale libyenne (ANL) de Haftar est le bras militaire d’un gouvernement rival sis à Benghazi qui s’oppose au Gouvernement d’union nationale (GNA) basé à Tripoli, que les Nations Unies et la plupart des pays occidentaux considèrent comme le gouvernement légitime de la Libye.

Afrique du Sud : la prohibition de la prostitution est anticonstitutionnelle

Prohibition de la prostitution-anticonstitutionnelle en Afrique du Sud

Le président Cyril Ramaphosa a récemment annoncé que le « travail du sexe » pourrait bientôt être dépénalisé. Si cela est vrai, cela marquerait la fin d'une époque qui restera dans les mémoires comme une tâche de notre démocratie constitutionnelle. Le droit d'être un travailleur du sexe est garanti par la Constitution et son interdiction est le résultat d'une jurisprudence erronée plutôt que du respect de l’état de droit.

Chine : Le contrat secret qui a sauvé des millions de vies

« Travailler dur, ou tirer au flanc, tout le monde obtient la même chose. Alors, les gens ne sont pas motivés pour travailler ». Ce sont les mots de Yan Junchang, le fermier chinois qui a initié un accord secret qui a sauvé des millions de vies. De quoi s’agit-il ?

Droits d’inscription des étudiants étrangers : le paradoxe français

augmentation des frais d'inscription pour les étudiants étrangers en France

Le 21 avril 2019, le gouvernement français a publié au journal officiel le décret relatif au plan gouvernemental intitulé « Bienvenue en France ».  La mesure phare de ce plan, annoncée par le premier Ministre Edouard Philipe, consiste en de fortes augmentations des frais de scolarité pour les étudiants extra-européens à partir de la rentrée 2019-2020.  Une telle mesure, relève-t-elle du bon sens ?

La digitalisation pour accélérer l’inclusion financière en Afrique

La monnaie mobile permet l'inclusion financière

L’Afrique est parmi les régions sous-bancarisées dans le monde. Selon les statistiques de Global Findex, seulement 42,61% des personnes âgées de 15 ans et plus possèdent un compte bancaire en Afrique subsaharienne en 2017 contre 94,68% dans les pays de l’OCDE. Ce faible taux de bancarisation signifie que la majorité des Africains sont exclus du système financier classique.