Derniers billets

Quatre bonnes raisons de rompre avec le protectionnisme

Le mercantilisme connait un frein important avec l'émergence du protectionnisme. Les socialistes ont certes toujours eu des penchants protectionnistes mais ce qui caractérise le protectionnisme du 21ème siècle, ce c’est une forte propagande contre le libre-échange. Cet article examinera les mythes les plus populaires. Mais tout d'abord, commençons par rétablir une vérité incontestable.

Démocratie et liberté : un duo anti-pauvreté

Notre continent africain a peut-être acquis sa libération politique et a mis en place des gouvernements plus ou moins démocratiquement dans de nombreux pays, mais la lutte pour un développement économique est loin d'être gagnée.

Maroc : Comment rompre avec la violence dans les écoles ?

Pour le grand malheur de l’Humanité, la violence est une constante de celle-ci, un phénomène aussi ancien qu’universel, réprimé tant par la loi que la morale. De nature multiforme, cette violence prend un relief particulier et extrêmement inquiétant en milieu scolaire, étant donné que sa propagation pourrait, sans jeu de mots, témoigner de la faillite du système éducatif en question. Au Maroc, cette violence prend des proportions alarmantes avec les tas d’incidents régulièrement médiatisés. Pourquoi ce fléau continue-t-il à ronger l’école marocaine et comment y remédier ?

Inégalité hommes-femmes en Côte d’Ivoire : un écart faramineux !

A l’heure où les gouvernements de la planète entendent franchir le pas pour une « planète 50 /50 », l’Afrique semble être restée un continent qui exclut les femmes des grandes instances et des postes de hautes responsabilités. En effet, le « phénomène social que constitue la position de la femme dans la société y est encore plus net avec une touche marquée d’injustice criante », affirme en 1979 Jeanne GERVAIS, première femme Ministre de Côte d’Ivoire.

Nigéria : comment sortir de la crise énergétique ?

Actuellement, près de 95 millions de Nigérians vivent dans l’obscurité quotidienne imposée par la crise énergétique qui dure depuis des décennies. La situation s’explique par l'échec du secteur de l'électricité contrôlé par l'État. Notons que même après qu'une grande partie du secteur ait été confiée à des opérateurs privés, rien n'a changé. Les pannes d'électricité continuent de perturber les ménages et la vie sociale, sans parler de la paralysie qu’elles infligent aux activités industrielles et commerciales de plus de 180 millions de Nigérians. Où réside la racine du mal ?