Derniers billets

Réduire le chômage grâce à l’impôt unique

Face à la baisse des revenus, à l'endettement croissant et à une conjoncture économique défavorable, le gouvernement pourrait être tenté d'augmenter les impôts, en particulier ceux des citoyens les plus riches d'Afrique du Sud. Pourtant, la priorité serait de réduire les dépenses de l’Etat alors que l'augmentation des taxes devrait être évitée à tout prix.

Afrique : La bonne gouvernance, pilier du développement

Un vaste corpus de littérature s'est construit autour des interrelations entre gouvernance et développement depuis la chute du mur de Berlin en 1989, lorsque le modèle soviétique a fait place aux vents du changement dans le monde, y compris en Afrique. Au début des années 2000, de nombreux travaux phares du PNUD sur la gouvernance soulignent que la bonne gouvernance est l'une des principales variables expliquant le développement durable et inclusif.

Afrique du Sud : le nouveau masque de l’apartheid

En 1986, un économiste afro-américain bien connu s'est rendu en Afrique du Sud pour une conférence sur le rôle des entreprises dans la lutte contre les divisions raciales dans ce pays. Trois ans plus tard, le professeur Walter E. Williams, de l'Université George Mason, a publié un livre intitulé « La guerre de l’Afrique du Sud  contre le capitalisme».

Pourquoi couper l’Afrique du e-learning ?

Lorsque l’on analyse les défis liés à l'apprentissage en ligne, on a tendance à se focaliser sur la question d'accès : difficulté d'accès aux ressources financières pour acquérir des équipements ; difficultés d’accès géographique, puisque certaines régions sont trop enclavées et sous-équipées pour être correctement connectées au réseau Internet ou même au réseau électrique, qui sont nécessaires à l’instauration de systèmes d'apprentissage en ligne. Mais ce ne sont pourtant pas les seuls problèmes à prendre en compte !

La croissance démographique est-elle dangereuse?

On dit souvent que la croissance démographique entraînera inévitablement l'épuisement des ressources naturelles, la destruction de l'environnement et même une famine de masse. Au mois de février dernier, une étude très controversée de la revue Nature Sustainability insistait sur le fait que «l'humanité est confrontée au défi de parvenir à une qualité de vie élevée pour plus de 7 milliards de personnes sans déstabiliser les processus planétaires critiques». Un air de déjà vu ?