Derniers billets

Afrique du Sud : l’imposture des syndicats

L'imposture des syndicats en Afrique du Sud

Sans aucun doute, les syndicats sont le principal obstacle à toute réforme positive en Afrique du Sud. Ce n’est pas parce ces groupes sont plus pervers que les autres, mais simplement parce qu’ils réagissent rationnellement à un environnement qui les incite  à la médiocrité et au favoritisme.

Nigeria : Le gouvernement piétine les décisions de justice

Le gouvernement nigérian aime désobéir aux décisions de justice avec des conséquences souvent terribles. Abuja, la capitale du pays, a récemment connu une violente manifestation d'un groupe chiite demandant la libération de son dirigeant, Cheikh Ibraheem El-Zakzaky, à qui la cour fédérale avait déjà accordé la liberté sous caution. Il n’avait pourtant pas été libéré par le gouvernement.

Afrique du Sud : comment l’État manipule le peuple

Les politiques de lutte contre la pauvreté, l'augmentent finalement en Afrique d

Nous l’avons souvent vu, lorsque le gouvernement introduit une taxe ou une réglementation qui a des conséquences indésirables, et n’apporte rien, il crée une autre taxe ou autre réglementation. C’est malheureusement cette spirale que le gouvernement sud-africain a choisie pour générer des revenus.

Village Otigba au Nigéria : le secret de la réussite entrepreneuriale

Secret du village Otigba

Otigba Computer Village au Nigéria est sans doute le plus grand marché des technologies de l’information et de la communication (TIC) en Afrique. L’histoire a commencé avec une entreprise individuelle dans une rue appelée « Otigba » à Ikeja, la capitale de l'État de Lagos. En peu de temps, quelques milliers d’entreprises occupaient un vaste territoire de cet État. Il représente un centre de solutions TIC pour le Nigeria et l’Afrique de l’Ouest. Comment expliquer cette réussite inspirante ?

Taxer les riches: une fausse bonne idée

Aux États-Unis, un petit groupe de milliardaires naïfs fait la queue pour réclamer d’accroître la pression fiscale sur les super riches. Naïfs, car ils énumèrent toute une liste de problèmes qu’ils pensent pouvoir résoudre avec cette hausse des impôts. Tout cela rappelle l’histoire de l’aide étrangère en Afrique. Comment expliquer cela ?