NTIC

La 4ème révolution industrielle : une chance pour l’Afrique !

Alors que l'Afrique a connu une forte croissance économique pendant près de deux décennies, le rythme de son industrialisation n’a pas été proportionnel. En moyenne, l'industrie africaine génère 700 USD de PIB par habitant, soit moins d'un tiers qu’en Amérique latine (2 500 USD) et à peine un cinquième de l'Asie de l'Est (3 400 USD). Pourquoi une telle situation ?

Révolution digitale et croissance économique en Afrique

S’il fallait apprécier le progrès en Afrique, ce serait maintenant,  car le continent s’approprie très rapidement les nouvelles technologiques. Nous pensons qu'il existe encore d'énormes opportunités qui n’attendent que d’être exploitées. L'explosion du numérique continue de prendre de l'ampleur. Le digital, le Big Data, le design et l'émergence du secteur Fintech sont en train de devenir la force motrice du développement du continent.

Afrique du Sud : Comment sauver le secteur des TIC ?

Les technologies de l'information et de la communication (TIC) ont provoqué des changements sans précédent au cours des deux dernières décennies. Désormais, grâce au numérique, les données peuvent être générées dans un réseau privé, transmises par une antenne parabolique, réordonnées sur un réseau Ethernet, puis partagées sur une ligne publique pour être diffusées par satellite vers un récepteur à l'autre bout du monde, le tout sans aucune déperdition. D’évidence, les TIC peuvent soutenir de développement de l’Afrique. Comment les promouvoir ?

Pourquoi couper l’Afrique du e-learning ?

Lorsque l’on analyse les défis liés à l'apprentissage en ligne, on a tendance à se focaliser sur la question d'accès : difficulté d'accès aux ressources financières pour acquérir des équipements ; difficultés d’accès géographique, puisque certaines régions sont trop enclavées et sous-équipées pour être correctement connectées au réseau Internet ou même au réseau électrique, qui sont nécessaires à l’instauration de systèmes d'apprentissage en ligne. Mais ce ne sont pourtant pas les seuls problèmes à prendre en compte !

Afrique : La blockchain vecteur de prospérité

Le Ghana pays d’Afrique de l’Ouest, au nord du golfe de Guinée a un développement assez particulier. En effet, la moitié sud côtière de l'État se débrouille plutôt bien alors que le nord est souvent négligé et oublié. La ville de Wa, par exemple, dans la région Nord-Ouest du pays, a un taux de pauvreté oscillant entre 81% et 92%. Pourquoi le nord du Ghana est-il si pauvre?