Impunité

Afrique : abus dangereux d’amnisties des dirigeants !

Evincé du pouvoir pour des soupçons de corruption, Jacob Zuma va comparaître pour répondre des accusations portées à son encontre. Cette situation qui rappelle que nul ne devrait être au-dessus de la loi, n’est pas sans contraster avec celle des récents départs négociés et suivis d’amnisties pour bon nombre de chefs d’Etats en Afrique. Cela au motif de préserver la paix. Ces situations d’impunité qui sont des amnisties informelles  de fait, car non votées par le Parlement, ont permis de désamorcer certaines situations inextricables, mais sont-elles pour autant recommandables? Non et ce pour plusieurs raisons!